Les pompiers alertent sur l’augmentation des accidents domestiques et sur un risque d’augmentation des feux de végétation pendant le confinement

 

Moins d’accidents de la circulation … mais une hausse des accidents domestiques et un risque de recrudescence des feux de végétation.

 

Les accidents domestiques

La tendance observée depuis plusieurs jours se confirme : les accidents domestiques provoquant de graves blessures sont en forte hausse (+54%).

Le Centre de Traitement et de Régulation des Appels d’Urgence, plateforme d’appels centralisant toutes les demandes de secours 18/112 du département, reçoit chaque jour de nombreux appels liés à des accidents domestiques graves : des chutes de toit ou d’échelle, des blessures graves provoquées par des outils de bricolage (tronçonneuses, tondeuses, taille-haies), ou des débuts d’incendie consécutifs à des surtensions sur les multiprises.

Aussi, il est rappelé de :

  • N’utiliser que des appareils répondant aux normes en vigueur avec les équipements de protection requis ;
  • Évitez de recharger plusieurs matériels électriques (téléphone, tablette, ordinateur) en même temps ;
  • Ne pas faire surchauffer les multiprises électriques ;

 

Les feux de végétation

L’arrêt provisoire du ramassage des déchets verts et la fermeture des déchetteries incitent certains particuliers à réaliser des incinérations de végétaux. Dangereux pour les personnes qui en sont à l’origine, ces incendies de végétation mal contrôlés peuvent se propager aux maisons ou espaces naturels avoisinants et générer de graves conséquences.

Pour rappel, un feu de forêt sur deux est la conséquence d’une imprudence humaine et 80% se déclarent à moins de 50 mètres des lieux d’habitation.

Compte tenu de la mobilisation actuelle des secours pour participer à la lutte contre l’épidémie de COVID-19, la responsabilité de chacun doit primer au profit de l’intérêt collectif.

Aussi, il est fait rappel de certaines dispositions du Règlement Interdépartemental de Protection de la Forêt contre les Incendies (20/04/2016) en vigueur sur l’ensemble du département de Lot-et-Garonne :

  • Les incinérations à l’air libre de déchets verts sont interdites toute l’année ;
  • Au sein des espaces exposés au risque feu de forêt, les opérations de débroussaillement et de désherbage à l’aide d’outils thermiques doivent faire l’objet d’une déclaration en mairie avec un préalable de 10 jours.