Etre sapeur-pompier volontaire ne s'improvise pas !

L’acte de porter secours, pour s’accomplir naturellement, implique un apprentissage méticuleux et souvent répété ainsi qu’une bonne condition physique.

 

La Formation initiale et la période probatoire

 

Le 1er engagement comprend une période probatoire (permettant l’acquisition de la formation initiale) qui ne peut être inférieure à 1 an (sauf pour les Jeunes Sapeurs-Pompiers JSP), ni supérieure à 3 ans.

D’une durée totale de 29 jours, la formation initiale est constituée de plusieurs modules et permet d’assurer des interventions dans les différents domaines :

  • Secours à personne et secours routier.
  • Incendie.
  • Interventions diverses.

 

Module A Formation préalable de l’équipier 7 jours – 2h
Modules B-C Equipier dans un véhicule de lutte contre les incendies et équipier d’un moyen élévateur articulé 9 jours – 3h
Module D Equipier secouriste dans un véhicule de secours à personnes 4 jours  – 5h30
Module E Equipier de secours routier 4 jours – 1h
Module F Equipier dans un véhicule interventions diverses 3 jours – 2h30

 

La Formation continue et de perfectionnement

 

Tout au long de son engagement, le sapeur-pompier volontaire doit maintenir ses acquis, suivre des recyclages obligatoires et nécessaires, effectuer des manœuvres afin de s’adapter à de nouvelles techniques…

CHAQUE ANNÉE, CHAQUE SAPEUR DOIT EFFECTUER 40 HEURES DE MANŒUVRES OBLIGATOIRES.