Mise en œuvre de la phase de test des Médecins Correspondants du SAMU ( MCS )

 

 

Le 3 juillet 2018, le Service départemental d’incendie et de secours de Lot-et-Garonne, la Délégation Territoriale de l’Agence Régionale de Santé et le Centre Hospitalier Agen-Nérac ont signé une convention relative aux Médecins Correspondants du SAMU ( MCS ).

Le Médecin Correspondant du SAMU, qui peut être médecin sapeur-pompier formé à l’urgence, participe à la mission de service public d’aide médicale urgente en devenant un relais compétent du SAMU – Centre 15 en avant coureur d’un SMUR.

Il participe ainsi à réduire les délais de réponse à l’urgence par une prise en charge de proximité et de qualité.

A ce jour, 6 médecins dont 5 sont également médecins sapeurs-pompiers, ont signé un contrat avec l’ARS et ont intègré le dispositif.

Ces Médecins Correspondants SAMU seront engagés, dès le 1er avril 2019, en simultanée d’un SMUR sur les territoires « éloignés » de plus de 30 minutes de ces derniers.

Trois CIS sont directement impactés par cette nouvelle démarche : Villeréal, Monflanquin et Fumel.

Tout départ d’un Médecin Correspondant SAMU entraine l’envoi, en parallèle, des moyens secouristes du CIS le plus proche et d’un Infirmier Sapeur-Pompier.